Jeudi 26 avril, Arcoop avait rendez-vous avec ses entrepreneurs et partenaires pour franchir ensemble une nouvelle étape de son développement. 11 ans après sa création, la coopérative qui propose de salarier les indépendants a dépassé le cap des 100 entrepreneurs, et organisait à cette occasion un évènement festif autour de son équipe d’accompagnateurs et, évidemment, du 100e Arcoopien.

Le premier temps de la soirée permit à notre gérant, Christophe Chevalier, de rappeler les valeurs qui ont fondé et qui animent encore aujourd’hui la coopérative : accompagnement humain, principe coopératif, développement territorial… La présence symbolique de la première porteuse de projet à nous avoir rejoint, fidèle au poste depuis 2007, mais aussi du premier responsable d’activités Arcoop, depuis peu revenu comme entrepreneur, illustra la force des liens de cette grande famille.

S’en suivit le témoignage de l’entrepreneure à l’affiche de la soirée : Carole Ferron, sommelière implantée à Triors. Si l’adage dit que seules les personnes passionnées sont passionnantes, cette intervention le prouva à merveille ! L’auditoire prit ainsi la direction de la Bourgogne, où naquit son amour du vin, puis découvrit 20 années d’exercice du métier qui la mena à se faire connaître et reconnaître sur le territoire, et bien au-delà. Ambassadrice de Champagne, jury en concours internationaux, et même récemment médaillée lors d’un concours pâtissier national : c’est avec l’expérience de toute une vie qu’elle décida finalement de rejoindre une coopérative d’activités, pour y retrouver ses propres valeurs de partage, transmission et bienveillance. Bienvenue à Carole et à son établissement, Les Vins’Coeurs !

Le partage, justement, prit la suite du témoignage, et les participants furent invités à prendre part à un speed-meeting, destiné à faire se rencontrer tout le monde de manière rapide et à tour de rôle. Un bon moyen de favoriser l’inter-connaissance des Arcoopiens, et de faire découvrir la coopérative aux curieux, venus nombreux ce soir.

Enfin, la soirée fut ponctuée d’un dernier temps (mais pas des moindres) de pure convivialité : une dégustation sous l’égide de notre sommelière, à base de trois vins du Beaujolais (Libertine 2016 / rosé, Fleurie 2015 / rouge, Beaujolais-villages / blanc). Accompagnés de mets prévus pour la circonstance, les invités s’initièrent ainsi à l’œnologie et continuèrent leurs échanges dans un cadre festif. La conclusion idéale pour un événement agréable tout autant que symbolique : vivement le 200e !

Merci à Luc Rochon, graphiste et designer, entrepreneur Arcoop, pour ses photographies de l’événement.